Richard Berry accusé d’inceste, une actualité dont tout le monde parle !

Richard Berry accusé d’inceste, une actualité dont tout le monde parle !

Richard Berry accusé d’inceste, une actualité dont tout le monde parle !

L’acteur Richard Berry est accusé de faits d’inceste par sa fille aînée, Coline.

Coline Hiegel Berry âgée de 45 ans, a déposé une plainte auprès du procureur de la République de Paris pour des faits incestueux visant son père. Le parquet de Paris a indiqué mercredi dans la journée à France Inter qu’une enquête était ouverte depuis le 25 janvier. 

Elle l’accuse de viols, d’agressions sexuelles et de corruption de mineur pour des faits qui se seraient déroulés entre ses 8 et 10 ans, lorsque le comédien était marié à la chanteuse américaine Jeane Manson.

Dans la soirée, reprise de l’article de France Inter, c’est à travers un long message sur son compte Instagram que le comédien a fermement démenti ces accusations. Richard Berry dit se trouver “face à une situation parmi les plus douloureuses qui soient pour un homme, et pour un père.” Il revient sur sa séparation conflictuelle avec la mère de Coline, Catherine Hiegel, deux ans après sa naissance et sur ses erreurs en tant que père. Selon lui, les accusations de sa fille auraient débuté il y a sept ans, au moment où l’acteur a annoncé à Coline qu’il attendait un enfant avec sa nouvelle compagne; alors qu’elle même était enceinte. Richard Berry précise que le récit de sa fille aurait ensuite évolué au fil du temps “renouvelé et enrichi par elle au gré des interlocuteurs, ou de l’actualité.” Il affirme :

“Je n’ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline ni avec aucun de mes enfants. Ces allégations sont fausses.”

De son côté, Coline Berry maintient sa version des faits et est soutenue par Catherine Hiegel qui, selon le journal Le Point, assure être “aux côtés” de sa fille. Coline Berry répond ce mercredi à son père, par comptes Instagram interposés : “Ma narration de faits n’a jamais varié, (…) Ce qui a évolué au fil du temps, c’est son attitude : de la violence première, il est ensuite passé à la sollicitation moite pour que je “passe l’éponge” ou ne le fasse pas passer pour un “pédocriminel”. L’image, voilà ce qui importe pour certains plus que tout.” La victime présumée évoque sa confiance en l’appareil judiciaire :

“Les mensonges de mon père ne résisteront pas à un examen minutieux de tous les éléments réunis jusqu’ici.”

Coline détaille des baisers avec “la langue“, l’absence de pudeur de son père et les “jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales” auxquels elle a été contrainte.

A la naissance de sa fille, elle explique avoir eu un choc qui aujourd’hui la fait sortir de son silence ! 

Elle lance un appel à libérer la parole, invitant tous les enfants victimes de violences sexuelles à dénoncer.

Marilou Berry, la cousine de Colline quand à elle apporte tout son soutien à sa cousine. Elle révèle des propos qui ont choqué repris dans un article publié par Closer : “Avec mon père [l’artiste Philippe Berry, frère de Richard, mort en 2019], on a été les seuls vraiment de la famille à prendre parti et à garder le contact avec Coline et à ne pas dire qu’elle était folle”, a ainsi confié au Monde la comédienne, qui se souvient également s’être “engueulée avec Richard parce qu’il [lui] a dit : “Coline est folle, c’est n’importe quoi, je ne veux plus jamais voir cette femme.” Une phrase que Marilou Berry n’a pas oubliée, et à quoi elle a répondu en lui faisant remarquer : “Je trouve ça très bizarre comme réaction parce que la première réaction à avoir c’est aller lui parler, aller la voir, plutôt que de t’énerver et prendre un avocat.”

La soeur de Colline, Joséphine Berry, quand à elle apporte son soutien à son père et s’exprime dans un article publié par Voici : « Il ne s’est jamais rien passé, il n’y a jamais eu aucune ambiguïté »

Jeane Manson l’ex compagne de Richard Berry est quant a elle accusée de complicité d’inceste par la fille de Richard. Des accusation qu’elle dit ne pas comprendre et pourquoi elle se retrouve “citée dans cette affaire immonde” affirmant n’avoir jamais participé aux “jeux sexuels” dont Coline Berry accuse son père. Elle s’exprime également sur un sentiment ressenti à l’époque, qu’elle retrouve noté dans ces vieux journaux intimes : J’avais écrit, à cette époque, que Coline ne m’aimait pas. Elle ne supportait pas non plus Shirel, ma fille qui vivait avec nous” s’est-elle souvenue. Elle a terminé en notant que déjà à l’époque la personnalité de Coline ne lui inspirait pas tellement confiance : “J’avais décelé chez cette fillette une forme de noirceur qui m’avait inquiétée”.

Oublions pas que Richard Berry est par ailleurs le parrain de l’association Enfance Majuscule : une association de protection des droits de l’enfant. 

Règlement de comptes familial, ou la libération de la sortie du silence d’une enfant infesté, seule la justice tranchera. 

article, 04/02/2021 Le Média de l’Enfant. 

0 Partages

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 20 =


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial