Maltraitances / Préventions / Infos

Maltraitances / Préventions / Infos

Vous retrouverez dans cette rubrique toutes les actualités concernant les Maltraitances infantiles.

Comment pouvons nous prévenir de ces actions ?

Comment pouvons nous aider ces victimes ?

De nombreuses associations agissent, et ils ont besoin de vous au quotidien . Le Média de l’Enfant vient réunir toutes ces informations pour vous permettre de prendre connaissance de ces actions et de pouvoir agir en prenant contact avec les structures existantes près de chez vous ou tout simplement en nous contactant pour relayer vos informations. 

Informé, Prévenir et Agir, voilà notre engagement .

Le numéro à appeler si vous avez connaissance d’une situation de maltraitance est le 119. Il existe aussi ce site internet du Service Public.



France 3 Bretagne : Libération de l’Inceste

 Le dossier  : Libérer la parole pour combattre l’inceste Nos invités : – Andréa Bescond, réalisatrice du film “Les Chatouilles” et auteure des livres pour enfants “Et si on se parlait ?” – Marie-Pierre Colombel, présidente de l’association “Enfance et Partage” – Marie Blandin, avocate spécialiste en droit de la famille – Georges Lemoine, responsable technique de l’association Tiez Breiz
 

 



Le cerveau face aux violences sexuelles

Article Ligne : https://ligue-enseignement.be/le-cerveau-face-aux-violences-sexuelles/?fbclid=IwAR2HUT7NRO49sv99PPbeoUfBKdIvK83yIsVUvw-c5Byy0sMMthUUfzve-50

Le cerveau face aux violences sexuelles

La psychiatre Muriel Salmona se penche depuis plusieurs années sur les conséquences psycho-traumatiques des violences sexuelles. Selon elle, leur impact est minimisé, mal connu, mal interprété et donc peu ou mal pris en charge. Il en irait d’un problème de santé publique, d’autant plus que des violences qui ne sont pas soignées se reproduisent de proches en proches et de génération en génération. Retour sur ses travaux afin de comprendre les mécanismes de survie neurobiologiques face à la violence, et les séquelles sur les victimes.

Sommaire du dossier : 

Quand le circuit émotionnel disjoncte

La dissociation

La mémoire traumatique

Conduites auto-destructrices

Reporter la violence sur les autres

Les conséquences psycho-traumatiques

Prendre en charge

 



Harcèlement scolaire : le combat d’une vie

ça commence aujourd’hui , Sensibilisation Témoignage 

 

Harcelée par sa professeur et des élèves, leur fille s’est suicidée à 11 ans.

https://www.facebook.com/CaCommenceAuj/videos/1630463577138013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Parce que les crimes sexuels créent souvent une amnésie traumatique, nous devons lever la prescription

(article Huffpost)

 

Alors que la députée Alexandra Louis va remettre prochainement un rapport d’évaluation de la loi Schiappa sur les violences sexuelles, nous demandons l’introduction de l’amnésie traumatique dans la loi et la levée de la prescription.

Révolté.e.s par l’impunité des crimes pédocriminels qui sévit encore en France, nous nous sommes réuni.e.s en juin dernier entre responsables d’associations et personnalités victimes de #pédocriminalité et d’amnésie traumatique parmi lesquelles Nadège Beausson-Diagne, Sarah Abitbol, Andréa Bescond et la psychiatre et présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie, Muriel Salmona.

Ensemble, nous avons lancé une campagne sur les réseaux sociaux visant à demander l’introduction de l’amnésie traumatique dans la loi, la levée de la prescription pour les prédateurs pédocriminels en série et l’imprescriptibilité des crimes sexuels sur mineur.e.s. Cette campagne a été très largement relayée, montrant à quel point nos demandes résonnent, non seulement chez les victimes, mais aussi une plus large partie de la population.

Alors que le rapport de la députée LREM Alexandra Louis consacré à l’évaluation de la loi sur les violences sexuelles et sexistes dite “Loi Schiappa” d’août 2018 sera publié très prochainement, nous nous rassemblons à nouveau pour interpeller le gouvernement sur les questions de la pédocriminalité et de l’amnésie traumatique, un mécanisme neurologique qui touche plus de 40% des victimes de viols sur mineur.e.s. Nous lançons à cette occasion une nouvelle campagne vidéo sur les réseaux sociaux.

 

 

L’amnésie traumatique est un mécanisme neurologique qui touche plus de 40% des victimes de viols sur mineur.e.s.

 

Dans des vidéos très émouvantes et explicites réalisées par le documentariste Guy Beauché, Marie Rabatel, présidente de l’Association Francophone de Femmes Autistes (AFFA), Arnaud Gallais, cofondateur et porte parole du Collectif Prévenir et Protéger, Mié Kohiyama, présidente de l’association MoiAussiAmnesie, Sandrine Martins, victime et militante contre les violences sexuelles, la Dre Muriel Salmona expliquent les ravages des crimes sexuels sur mineur.e.s.

Lien de l’article pour lire la suite : https://www.huffingtonpost.fr/entry/parce-que-les-crimes-sexuels-creent-souvent-une-amnesie-traumatique-nous-devons-lever-la-prescription_fr_5f69f35fc5b6a9b19b3eb3c8?fbclid=IwAR0g_WZg8wJB-1TtTcCfnay3kIsUbAY00FhPM4G-ej-ImTlAS-JNgAru0Zo 

#StopPrescription #AmnesieTraumatique #Pedocriminalite #Inceste #StopImpunité #Iwas #MemePasPeur #Handicap #ExploitationDesVulnerabilites

 



Déclaration L’Association Les papillons

Ce n’est pas écrit sur notre visage. Il n’existe pas de médicaments pour soigner les maux qui nous rongent. Nous passons, anonymes, au milieu de vos vies, sans vivre nous mêmes.
Nous sommes des survivants fragiles qui essayons de garder la tête hors de l’eau. Mais c’est tellement difficile. Lutter. Lutter toujours. Contre soi même et contre le regard des autres. Lutter pour qui, pour quoi ?
Qu’est ce qui pourra apaiser les douleurs qui cisaillent nos âmes ? Qu’est ce qui saura calmer nos blessures invisibles à vos yeux mais qui pourtant, en nous, saignent encore bien après qu’on nous ait fait du mal ?
J’ai été violé par mon frère à l’âge de 6 ans. Je n’ai jamais rien oublier. Ni l’insupportable souffrance que son sexe provoquait en moi, ni l’odeur répugnante de son souffle chaud contre mon cou, ni la rugosité du papier sopalin dont il se servait pour essuyer mes fesses. Rien. Jamais.
Comment peut on grandir avec ça ? Comment peut on vivre avec ça ? Qui pourrait vivre avec cette impression que ça ne s’arrêtera jamais ? Qui pourrait supporter que ce jour où l’on nous a fait du mal recommence sans cesse sur les parois de nos yeux fermés ?
J’ai eu envie de mourir. Dix fois. Cent fois. Parce que ce n’était pas la vie. J’ai vraiment voulu le faire une fois. Aujourd hui encore je ne sais pas ce qui m’a empêché de sauter cette nuit-là.
C’est aujourd’hui la journée mondiale de prévention du suicide. Je sais aujourd’hui que parler, se libérer des poids qui nous encombrent est la première des préventions. Avec un accompagnement, une écoute.
Les chiffres sont terribles et donnent raison à ma volonté sans faille de pouvoir permettre aux enfants de libérer leur parole des maltraitances dont ils sont victimes grâce aux boîtes aux lettres Papillons.
En cette journée mondiale de prévention du suicide, il est vital de rappeler que le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes et que avoir été victime de maltraitances durant son enfance amplifie ce désir morbide.
Mais, au-delà des chiffres impersonnels, au-delà des statistiques glaciales, il y a des destins brisés, des enfances bousillées, des vies qui n’en seront jamais vraiment, des êtres de chair et d’âme qui mourront lentement mais inexorablement si on ne prend pas le temps de les écouter, de les aider, de les porter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

UN FILM D’ANIMATION BOULEVERSANT SUR LA MALTRAITANCE ÉDUCATIVE

Ce film d’animation intitulé “Bruised” est bouleversant. Il raconte l’histoire d’un enfant frappé par ses parents et qui va rencontrer en classe une personne bienveillante pour le réconforter et, on l’imagine, l’aider.Rappelons que nous pouvons tous agir pour protéger les enfants de la violence et être attentif aux signes de cette maltraitance. Comme dans ce film d’animation, elle est parfois visible par des ecchymoses ou des comportements de fuite (ou d’agressivité) mais elle peut aussi être invisible comme les blessures psychologiques (humiliation, menaces, avilissement,…) .

Lien article : 

https://papapositive.fr/un-film-danimation-bouleversant-sur-la-maltraitance-educative/?fbclid=IwAR1zLEkLGXgBGpcNputLjphGnrWEre_10ljjyeyykEtQ—akXIDb1imzW4

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Prévention !

En France, un enfant disparaît toutes les 10 minutes : 51 000 disparitions en 2019

Par SudOuest.fr

Le 25 mai, la journée internationale des enfants disparus met en lumière des chiffres qui font froid dans le dos. En France, un enfant disparaît toutes les dix minutes

Les chiffres sont vertigineux. Les services de police et de gendarmerie ont recensé plus de 51 000 disparitions d’enfants en 2019, rapporte Le Parisien. Cela fait un enfant disparu toutes les dix minutes. Il s’agit notamment de fugues ou d’enlèvement par un parent séparé. Mais parfois, le motif de ces disparitions reste inconnu. 

“Un tiers de ces jeunes revient ou est retrouvé dans les soixante-douze heures”

explique au Parisien Laureen Burbau, directrice de la communication de Droit d’enfance. Mais un autre tiers, c’est-à-dire des milliers, disparaît définitivement chaque année, sans que l’on puisse retrouver leur trace. 

En 2019, 51 287 signalements de disparitions de mineurs ont été recensés par @Place_Beauvau

Chaque 25 mai, la journée internationale des enfants disparus permet de sensibiliser la population à ces drames et fait connaître le 116 000, un numéro gratuit et européen qui permet aux familles de retrouver un enfant.

Ensemble nous pouvons faire la différence, aidez les familles à retrouver leurs enfants en partageant cette vidéo https://t.co/NiUW2fj3mJ #JournéeInternationaleDesEnfantsDisparuspic.twitter.com/rYJ3uuBFFM

Lien article :

https://www.sudouest.fr/2020/05/25/en-france-un-enfant-disparait-toutes-les-10-minutes-51-000-disparitions-en-2019-7509843-10407.php?fbclid=IwAR2Wia_6QzEsSrWoT7CXjffRHQgkN5XvjZ9w2dk1pAmZ2zWYHtcGtNt74-g

 

 

 

 

 



Psychologie Info par Doctissimo Psychologie blog article de santé relayé par Le Média de l’Enfant. 

Enfance maltraitée : comment se reconstruire à l’âge adulte ?

Sommaire

  1. La maltraitance : une réalité plurielle
  2. Des réactions différentes face à la maltraitance
  3. “Cette blessure nous suit tout au long de notre vie”
  4. Des séquelles sur la vie d’adulte
  5. Se reconstruire en quatre étapes
  6. “On peut se sentir apaisé sans avoir envie de pardonner”
  7. Maltraitance infantile : comment choisir le thérapeute approprié ?

https://www.doctissimo.fr/psychologie/surmonter-les-epreuves/enfance-maltraite-comment-se-reconstruire-age-adulte?fbclid=IwAR1seVs4beePucyquwOgHanMpTsl3UAC9v-95qZKZf-rADxH7l7RVkG-a-s 



Les traumatismes de l’enfance font vieillir les enfants plus vite. Article ML Actu relayé par Le Média de l’Enfant

Sommaire 

 1.La violence peut faire vieillir le corps plus rapidement

2.Vieillissement biologique et traumatismes

3.Changements dans le cerveau

4.Adaptation évolutive

https://www.mlactu.fr/les-traumatismes-de-lenfance-font-vieillir-les-enfants-plus-vite/?fbclid=IwAR2wFAZ2ige4VkqWqf5W3UqEHrofky3vTIilatV4XV6IJWbTl6o7lHQvGX8 



Comment ma fille a été approchée par des pédophiles sur Tik-Tok et Snapchat. Article de Prévention ! dans le Blog Je suis papa, relayé par Le Média de l’Enfant. 

Sommaire

1.Pédophilie sur le web : le témoignage d’Isabelle

2.« Elle a droit à un cours magistral sur les dangers des réseaux sociaux et d’internet en général »

3.« Il n’y a rien à craindre si tu mets ton compte en privé »

4.« Coucou tu es trop belle, as-tu un copain ? »

5.« Il propose alors de lui donner 100 abonnés sur Tik-Tok »

6.« Son amie lui demande alors si elle a déjà sucé un garçon. »

7.« As-tu fait du mal à ton frère ? »

8.« Oui, il a raison. Je sais que tout est de ma faute »

9.« Marie va bien »

https://www.je-suis-papa.com/comment-ma-fille-a-ete-approchee-par-des-pedophiles-sur-tik-tok-et-snapchat/?fbclid=IwAR232xyzKvbLwjX7P0NET86vB_Yx_x1HfUiarEytvFfLj_m3N41BwY3btEM



Alerte contre la violence infantile : Message à tous ceux qui battent leurs enfants . Article Santé+ Magasine relayé par Le M2dia de l’Enfant.

En France, tous les cinq jours, un enfant décède suite aux violences perpétrées par ses propres parents. En réalité, ce fléau sociétal est un tabou qui sombre dans l’oubli tandis que de nombreuses associations émettent leur cri d’alerte. Les enfants, soumis à la pression, à la peur, à la honte ou encore au déni, se renferment sur eux-mêmes et peuvent ne jamais révéler leurs souffrances. Malheureusement, les violences vécues dans l’enfance marquent souvent ces enfants à vie.

Sommaire : 

1.Les violences à l’égard de l’enfant peut prendre diverses formes

2.Des conséquences sous-estimées par certains parents

3.Un message adressé aux parents qui maltraitent leurs enfants

Alerte contre la violence infantile : Message à tous ceux qui battent leurs enfants

0 Partages
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial